Je change de Job -Motivation

Votre première recherche d’emploi ou peut-être aussi votre dernière … vous vous en souvenez?

D’abord, sélectionner parmi les « nombreuses » offres, le petit nombre qui pouvait vous intéresser, poster quelques candidatures spontanées, interroger les amis ou les relations….

Quel que soit le chemin, deux choses indispensables sont à faire pour tenter d’obtenir le rendez-vous nécessaire à la défense de votre candidature auprès d’une personne que vous ne connaissez pas (le responsable direct pour lequel vous devriez travailler, le DRH ou le GRH).

Ces deux choses sont : le CV  et la fameuse lettre de MOTIVATION.

Le CV (Curriculum vitae) est la description succincte des compétences que vous avez acquises, votre cursus de formation, scolaire et formations complémentaires et bien sûr, la liste de vos différences expériences.

Expérience : c’est « le nom que chacun donne à la liste de ses erreurs «  disait de façon clairvoyante  Oscar Wilde, mais c’est aussi, de façon plus positive, la liste de vos succès.

La lettre de motivation, si souvent  complexe à établir, de sorte que l’on va souvent commencer par piocher sur internet  pour trouver de nombreux modèles tout faits (plus de 2000 à disposition). Le but de cette lettre est, bien sûr au-delà de nos compétences, de mettre en exergue le différenciant qui fera pencher la balance de votre interlocuteur  pour vous recevoir et ensuite pour vous choisir. C’est-à-dire, de parvenir à le convaincre que vous êtes le candidat idéal pour le poste en vue.  Et pour cela, vous allez parler de vous. Par exemple, « Je suis orienté client…, je suis créatif…, j’aime approfondir mes connaissances…, je souhaite pouvoir évoluer…, j’ai le sens de l’organisation » etc….

Vous est-il déjà arrivé de penser qu’en faitles informations que vous donnez dans cette lettre de motivation ne parlent réellement et en d’autres mots, que de vos besoins?

  • « Je suis orienté client » : j’ai besoin d’être en relation avec les clients, ou de convaincre ou… » ;
  • « Je suis créatif » : j’ai besoin d’un travail varié, ou de d’élaborer de nouveaux projets, ou de nouvelles visions ou… »
  • « J’aime approfondir mes connaissance » :  j’ai besoin d’apprendre, ou de comprendre.. ».

Derrière la simple expression que vous indiquez dans votre lettre comme « je suis orienté client », se cache une grande quantité de besoins possibles non directement exprimés mais qu’il vaudrait la peine d’approfondir. Cela vous serait utile, en effet, pour être prêt à parler plus particulièrement de vous plutôt que d’un quelconque quidam qui serait parti du même modèle impersonnel.

En plus, derrière les vrais besoins que vous auriez élaborés, concrétisés, votre objectif est d’essayer de faire correspondre vos besoins avec ceux que vous supposez être de votre interlocuteur. De lui faire sentir ou comprendre qu’il a vraiment besoin de vous, que vous êtes la personne qui répondra le mieux à la satisfaction de ses besoins.

Bien sûr, il n’arrive pratiquement jamais que tous les besoins que vous auriez précisés (par exemple dans une liste personnelle) et ceux de votre interlocuteur (qu’il n’a souvent pas formalisé pour lui-même) se rejoignent. Mais les principaux devraient le faire.

Ce processus d’élaboration de vos besoins en termes de relation au travail est en fait rarement conduit de façon consciente.

Élaborer la liste de vos besoins est effectivement un peu laborieux, mais combien riche et efficace!  Elle vous évitera des désillusions. Apprendre à rechercher et découvrir les motivations de votre responsable au cours des entretiens d’embauche et détecter au plus tôt si le poste et le milieu de travail proposé permettra de satisfaire naturellement vos besoins respectifs.

Prenons un exemple concret. Au moment de la recherche d’emploi, vous avez noté dans vos besoins personnels  le développement de votre créativité, un besoin de large autonomie, un besoin de confiance. A l’entretien d’embauche, le poste proposé procure un salaire attrayant, plus élevé que dans d’autres propositions, mais vous apprenez que votre job consistera à produire selon des standards établis. Votre mission sera de « motiver »votre équipe au respect rigoureux de ces standards pour respecter scrupuleusement les normes dans un cadre très contrôlé.  Aucun de vos besoins personnels ne rencontre les besoins du responsable, ni de l’organisation. Même si le salaire est très attractif, vous courez bien sûr vers les ennuis si pour des raisons qui vous échappent, le poste vous est proposé (peut-être parce que vous êtes multilingue) et que vous l’acceptiez.

C’est de la bonne correspondance
entre vos besoins, ceux de l’organisation et du responsable,
que naît la motivation au travail.

Autrement dit, c’est aussi de la bonne correspondance
entre mes besoins en tant que responsable et ceux de mes collaborateurs
que naît la motivation qui engendre l’efficacité et le bien-être des équipes au travail.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*