Diagnostiquer ? oui mais … comment ?

Article faisant suite à « motivation de l’équipe en berne »

Qu’est-ce qu’une équipe?   Rien d’autre qu’un système complexe. Et un système, d’une façon générale, est un ensemble d’éléments finis en interaction qui concourent à un objectif commun.

Dans la pratique quotidienne, tous les systèmes sont dits ouverts, c’est-à-dire qu’ils opèrent des échanges avec le monde extérieur. Ne fut-ce, dans ce cas-ci, que les encouragements venant de la berge.

Il existe une quantité infinie de systèmes. On pourrait dire que tout ce qui nous entoure forme des systèmes. Du plus simple, comme un vélo, une trottinette, une machine à laver (composée de pièce mécanique en interaction ayant comme objectif la locomotion, ou le lavage du linge) au plus complexes comme une cellule, un arbre, un être humain et jusqu’à plus complexe encore, comme des groupes d’êtres humains (Un équipe, un département…), une société ou plus encore un pays, un ensemble de pays regroupés comme l’Europe etc.

Comme souvent, une définition très simple conduit à un ensemble pratiquement infini de situations, et on peut se demander alors à quoi cela peut bien servir d’avoir défini ce concept si on ne peut rien dire d’autre que la définition.

Et bien, ce n’est pas le cas. L’étude des systèmes en général a débuté relativement récemment. C’est en effet un certain Ludwig Von Bertalanffy qui, en 1968, (ce n’est pas bien vieux) écrit un résumé de ses travaux dans un ouvrage de synthèse traduit en français sous le titre « La théorie générale des systèmes » et qui fait la part belle aux systèmes biologiques.  Cette théorie a depuis lors été largement extrapolée, complétée par de nombreux acteurs et s’adresse à tous les types d’organisations au sens large.

Ce type d’approche, dite « approche systémique des organisations », prenait en quelque sorte le contre pied de « l’approche dite Analytique », qui avait été proposée bien avant par un certain Descartes en 1637, dans son discours sur la méthode et dont nous avons tous appris à l’école les principes généraux. Tout petit rappel, d’un souvenir quand même lointain, (on a des excuses) !

  • « Diviser chacune des difficultés que j’examinerais, en autant de parcelles qu’il se pourrait et qu’il serait requis pour les mieux résoudre. »
  • « Conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître pour monter peu à peu, comme par degrés, jusqu’à la connaissance des plus composés. »

Toutes nos organisations, de la plus grande à la plus petite, forment donc un système et nous disposons de deux approches pour les étudier, pour investiguer…. gratte, gratte, comment faire ?

L’approche analytique, qui a rencontré tant de succès, notamment au niveau des connaissances scientifiques et sur le plan humain (avec entre autres la psychanalyse), versus l’approche systémique, qui beaucoup plus récente, à donné de si bons résultats dans les domaines de la psychologie, des relations familiales, de la gestion des conflits etc.

Et au fond, une fois de plus, pourquoi faudrait-il chercher à opposer ce qui peut être tout à fait complémentaire?

Revenons à notre sujet,  le diagnostic d’un système appelé équipe, département…

Système parce que composé d’un ensemble de personnes et d’équipements en interaction pour réaliser un objectif commun et en relation avec le monde extérieur.

Le bon sens paysan nous dit qu’il semble préférable, avant de pratiquer une analyse approfondie de chaque composant, de regarder le fonctionnement de l’ensemble du système et d’en diagnostiquer déjà les éventuels dysfonctionnements globaux, pour ensuite, si nécessaire, approfondir par une approche analytique plus détaillée.

Résultat de recherche d'images pour "loupe et sherlock holmes"

Nous allons nous laisser guider par ce « bon sens paysan ». Et de nous poser la question :  qu’est-ce que l’on va alors regarder, diagnostiquer  globalement au niveau du système « équipe » ?

www.motivaction.be   A suivre…

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*